Accueil Voile et voilier 10 conseils pour les débutants en voile

10 conseils pour les débutants en voile

par Louis

Familiarisez-vous avec les termes de base de la voile

Avant de vous mettre à l’eau, assurez-vous d’avoir lu certains des termes de base dont vous aurez besoin. Connaître ces termes permettra à un instructeur de vous communiquer plus facilement des informations, ce qui signifie que vous tirerez vraiment le meilleur parti de vos sessions.

Suivez les instructions

N’essayez pas de vous enseigner sur l’eau. Non seulement cela est dangereux, mais il est également susceptible de prendre du temps et donc coûteux. Bien sûr, investissez du temps pour apprendre les bases à partir de guides et de livres, mais les instructions pratiques devraient provenir de quelqu’un ayant une bonne expérience de la voile. Un bon cours de voile vaut la peine d’investir.

Commencez dans des eaux calmes et peu fréquentées

L’un des meilleurs conseils que nous pouvons donner aux débutants en voile est de débuter dans des eaux calmes et calmes. Personne ne veut débuter dans des eaux libres agitées ou entouré de bateaux contenant des plaisanciers qualifiés qui savent clairement ce qu’ils font. Si vous commencez tout juste à maîtriser les bases, commencez dans des conditions où les vents sont légers et la circulation est faible. Une marina confinée est peut-être l’option la plus sûre.

Commencer petit

Comme personne ne choisit d’apprendre à conduire en bus, il en va de même pour la voile. Commencez par un petit bateau, idéalement un petit dériveur. Ce sera beaucoup plus réactif et facile à manœuvrer. Il sera également beaucoup plus facile à gérer en cas de chavirage, ce que vous ferez inévitablement à un moment donné.

Vérifier les conditions

Une fois que vous êtes prêt à sortir seul, il vaut toujours mieux vérifier les conditions à l’avance. Vérifiez les informations concernant les marées, le vent et les conditions météorologiques afin de vous préparer à tout ce qui peut arriver. Assurez-vous d’avoir le bon équipement et les bonnes dispositions au besoin.

Chavirer!

Non, nous ne sommes pas fous, mais vous devez vraiment avoir appris à gérer le chavirage de votre bateau. Il est préférable de le faire dans un environnement contrôlé où il y a de l’aide à portée de main, plutôt que d’affronter cette éventualité lorsque vous êtes en eau libre. Faites-nous confiance, vous allez chavirer à un moment donné, donc un test-chavirage est indispensable.

Boum ou buste

Faites attention à la flèche – la perche horizontale qui s’étend du bas d’un mât – car elle peut causer des blessures ou même vous envoyer par-dessus bord. La flèche est le plus souvent responsable des blessures à bord, alors surveillez toujours le moment où la flèche est sur le point de basculer. Cela pourrait vous éviter un mal de tête majeur ou pire.

La sécurité d’abord

Votre sécurité est d’une importance capitale. Quel que soit votre niveau d’expérience, certaines précautions de sécurité doivent toujours s’appliquer. Il s’agit notamment d’informer les gens de votre intention de sortir sur l’eau, de porter une veste de flottaison et, bien sûr, de savoir nager.

Connaître le droit de passage

Ce n’est pas une navigation libre pour tous – il y a des règles pour régir la façon dont les voiliers doivent manœuvrer pour s’assurer qu’ils ne se heurtent pas. La façon dont vous vous déplacez dépend de nombreuses variables, notamment de quel côté est le vent, de quel type d’embarcation il s’agit, si vous prévoyez de dépasser. Familiarisez-vous avec ces règles nautiques pour éviter les accidents.

Restez toujours à l’affût

Cela peut paraître évident, mais regardez toujours où vous allez! La voile est amusante, mais il existe de nombreux autres embarcations, alors gardez une surveillance appropriée en utilisant à la fois vos yeux et vos oreilles pour éviter les collisions. Pour vous donner suffisamment de temps pour réagir au danger, vous devez toujours maintenir une vitesse de sécurité.

Articles Liés

Laissez un commentaire